Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

stagesplanteslydie.com

Séjours, stages et ateliers pratiques d'initiation aux plantes médicinales.

stagesplanteslydie.com

la plante du mois d'août 2è partie

C'était bien la verveine mais pas n'importe laquelle : il s'agit de la verveine officinale et non pas celle que l'on boit en infusion pour bien digérer !

Elle est commune aussi bien dans le nord que dans le midi de la France, sur le bord des chemins, an pied des haies, dans les lieux secs et les terrains incultes.

La verveine officinale doit sa saveur amère et astringente à un tanin particulier qui acquiert la propriété de colorer en rouge la partie de l’épiderme sur laquelle on applique la plante pilée. Ce phénomène lui a fait attribuer le pouvoir d’attirer le sang, de là son nom d’herbe de sang .

Les découvertes les plus récentes sur cette plante mettent en évidence les propriétés immunostimulantes et hormonales de la verveine officinale. Son action serait très semblable à celle de l'aspirine, même si chimiquement elle est très différente de celle-ci.

Après avoir été préconisée comme une panacée universelle, elle est devenue presque inusitée, cependant on l’utilise encore dans les campagnes en décoction ou en infusion, comme résolutif et antiscorbutique. Les feuilles écrasées dans du vinaigre sont appliquées en cataplasme sur le coté ou sur la tête pour calmer le point de côté des pleurésies ou les migraines .

Concrètement, la verveine officinale sera utile dans les cas de :

• États nerveux

• Crampes

• Fatigue

• Grippe

• Elle peut aider à faire tomber la fièvre

• Soulagement de la douleur

• Inflammations

• Maux de tête et migraines légères

  • Maux de dents légers

Mode d'emploi :

En usage interne on utilisera la verveine officinale sous forme de tisane ou de teinture-mère.

Infusion : 3 pincées de plantes séchées pour 1 tasse d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes.

Teinture-mère : 30 à 50 gouttes. On peut la consommer jusqu'à 3 fois par jour.

En usage externe: sous forme de compresses, 1 poignée de plante séchée pour 150 ml d'eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes.

Précautions : Les personnes souffrant de troubles cardiaques ou de problèmes respiratoires, les femmes enceintes ou qui allaitent, ne doivent pas consommer cette plante.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article